ActualitéAfriqueEducation

Après sa sortie du milieu carcéral  : Godline AGBIDINOUKOUN reconnaissante envers ses parents et  tous ses amis

Après sa sortie de la prison , la Présidente honoraire de la Fédération Nationale des Étudiants du Bénin (FNEB) est reconnaissante envers tous ses amis , sympathisants et ses parents. Godline AGBIDINOUKOUN remercie tous ceux qui ont pensé à sa modeste personne et promet revenir pour de nouvelles aventures.

L’intégralité de son message 

Le 17 Août 2022, les portes de la prison se sont ouvertes pour moi!

J’étais encore dans les liens de la détention dans l’attente de mon attestation de mise en liberté, quand, à la publication de la liste de la libération conditionnelle comportant mon nom, vous n’avez pas hésité à me témoigner votre affection en relayant l’information à travers des posts sur les réseaux sociaux et à travers les presses en ligne que j’ai éprouvé du plaisir à lire.

C’est le moment pour moi de vous retourner l’ascenseur. A cet effet, je vous prie de recevoir ma profonde gratitude pour ce geste d’intérêt et plein d’amour pour moi.

Le chemin a été long, tumultueux et abtupt. Je suis donc reconnaissante pour toute la marque de sympathie et tout le soutien dont vous avez fait montre envers ma modeste personne. 《Les mots manquent aux émotions》disait Victor Hugo et c’est avec toute la noblesse de mon être, rempli d’un cocktail d’émotion que je tiens à vous dire MERCI!

Il est dit que《 Qui voyage loin ménage sa monture》. J’ai observé un grand silence ces trois dernières années et une fois encore je garde mon flegme et je m’abstiens de me laisser au jeu de « Jacques où es tu ? Me voici! ». En admettant le fait que le second nom de Dieu est le temps, je m’installe confortablement dans le fauteuil du temps car à lui seul il est tout et dans son immensité il rétablit toujours l’équilibre.

Je suis quand même heureuse que vous ayez eu à cœur d’aller au delà d’une analyse superficielle ce qui justifie tout l’encouragement et tout le soutien que vous m’aviez apporté et que vous continuez de m’apporter. Cela me réconforte et me donne la certitude que le bilan n’est pas nul et que dans l’un ou l’autre des cas je n’ai pas été flaccide et je n’ai non plus trahi la lutte.

A l’orée de cette situation des plus corrosive, j’ai entre autre eu le choix de prendre la poudre d’escampète ou de rester et je suis restée. Un homme beaucoup plus sage que moi m’a dit un jour que 《 Les actes définissent les hommes 》, mettre les voiles était pour moi synonyme de lâcheté. D’ailleurs, que retiendrait l’histoire ? Que pour la première fois où une femme a eu le génie de présider la Fédération Nationale des Étudiants du Benin elle aurait manqué de force d’âme.

Retenez, camarades, que Godline AGBIDINOUKOUN n’a rien à cacher car une personne qui se veut grande n’a rien à cacher de son histoire , de son passé, de ses erreurs. Mieux, les reconnaître et les assumer nous aide à devenir une meilleure version de nous même. Abraham Lincoln nous le dit clairement quand il dit 《 Je ne prends pas en considération un homme qui n’est pas plus sage aujourd’hui qu’il ne l’était hier》. Telle est mon aspiration!

C’est pour cela que la prison, loin d’avoir été pour moi un frein est désormais le ressort qui me permettra de bondir et de me hisser au plus haut de moi même. Je suis là, revigorée, le cœur plein d’amour, de rêves plein les yeux et la tête pleine d’idée. 

Je n’oublie pas que j’ai un devoir envers moi même, envers mes parents et envers mon pays et il me revient que mes convictions mes valeurs et mon idéologie répondent à un idéal. Mais la véritable question pour obtenir les fruits d’une résistance active, ne se situerait-elle pas dans une démarche méthodique ?

Il me plait pour finir de partager avec vous cette assertion de Nelson Mandela, je cite 《 La liberté sans le civisme, la liberté sans la capacité de vivre en paix n’est absolument pas la vraie liberté 》fin de citation.

Une fois encore MERCI!

Dans la plénitude de sa signification

ENSEMBLE !

Godline AGBIDINOUKOUN