ActualitéAfrique

Troisième session de l’école politique féminine multipartite du PRLFP organisé par le consortium NIMD, IGD et Care International Bénin-Togo : Le « Parcours de leadership politique féminin » au cœur des échanges

La première promotion de l’école politique féminine multipartite du projet de renforcement du leadership des femmes en politique dans les communes du Bénin (PRLFP) est en sa troisième session depuis le vendredi 26 aout 2022 à Cotonou. Cette session organisée toujours par l’institut néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD), l’institut pour la Gouvernance Démocratique (IGD) et Care International Bénin-Togo , en consortium, vise à renforcer les capacités des participantes sur l’élaboration d’un plan de carrière et les stratégies permettant de surmonter les stéréotypes et obstacles qui freinent la participation des femmes en politique.

Les trente-cinq (35) femmes bénéficiaires du Projet de Renforcement du Leadership des Femmes en Politique (PRLFP) sont désormais outillées pour bâtir leur plan de carrière militante à partir de l’ébauche de leur projet personnel.

Réunies autour du thème « Parcours de leadership politique féminin », pendant trois jours, ces femmes leaders issues de tout bord politique ont eu deux séances majeures pour leur renforcement de capacité. La première est celle de partage d’expériences sur les stratégies permettant de surmonter les stéréotypes et obstacles de la participation des femmes en politique. Une séance animée par l’Ambassadrice des Pays-Bas près le Bénin. Son excellence Catharina Geertuida Maria TJOELKER-KLEVE, dans son exposé, a fait le résumé de son parcours politique. « J’ai travaillé dans plusieurs organisations. J’ai recu le soutien de mon époux. Plan de carrière, je n’en ai pas eu mais j’ai des principes de choix. Dans ces principes, mon travail doit avoir de sens. J’aime la justice sociale et ça oriente mes sujets. J’aime travailler avec les gens, j’ai un sens d’ouverture » a partagé la diplomate. « Il faut avoir la curiosité, l’humilité et le courage pour faire face aux stéréotypes et obstacles en politique » poursuit-elle.

La seconde séance est celle de Wo-Mentoring sous forme de partage d’expériences avec la Vice-présidente de la République du Bénin. Mariam CHABI TALATA a retracé tout son chemin politique. « Au niveau de notre pays, nous avons un passé que nous devons convoquer avec fierté chaque fois que nous demandons aux uns et aux autres de faire une place à la femme. L’absence des femmes dans les instances de prise de décision est un fait récent. Ma rigueur en tant que censeur m’a amené à mieux militer. Mon parcours est atypique. J’ai gravi tous les échelons. Je ne suis pas une génération spontanée. J’ai présidé plusieurs associations féminines, j’ai fait mes preuves à l’Union pour la Démocratie et lay Solidarité (UDS) et le conseil communal de Parakou. » a laissé entendre la colistière du Président Patrice Talon. Madame Tatiana YABI MAMA est venue appuyer la Vice-Présidente de la République pour que ces leaders bâtissent désormais un bon plan de carrière militante à partir de l’ébauche de son projet personnel.

Avant ces échanges, le Directeur de l’Institut pour la Gouvernance Démocratique et Représentant-Pays du NIMD a rappelé le but de ce projet et le profil des participantes. « Ces 35 femmes sont issues de tous les partis politiques et société civile. Elles sont âgées de 18 à 40 ans. Cette formation qui se déroulera sur une période de six mois, est répartie en six sessions de renforcement de capacités et cinq cafés politiques sur diverses thématiques.» a clarifié Dr Azizou CHABI IMOROU. Les participantes sont reparties ce dimanche 28 aout 2022 très satisfaites des différentes communications et des échanges de cette troisième session de l’école politique féminine multipartite du PRLFP organisé par le consortium NIMD, IGD et Care International Bénin-Togo.

Aristide SETTIN